Arianespace a désormais déployé le tiers de la constellation Galileo

Arianespace a mis en orbite avec succès les satellites 9 et 10 de la constellation Galileo pour la Commission Européenne, dans le cadre d’un contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Ce 8e lancement de l’année, le 12e avec le lanceur Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), Port Spatial de l’Europe, a eu lieu le 10 septembre à 23h08 (heure locale). Arianespace est fière de poursuivre ainsi le déploiement de la constellation Galileo qui offrira aux citoyens, en particulier européens, un nouveau service de navigation par satellite sous contrôle civil.

Galileo, un projet emblématique pour l’Europe
Initiative européenne, le programme Galileo a pour objet de développer un nouveau système mondial de navigation par satellites. Placé sous contrôle civil, il offrira un service de localisation à la fois garanti et de haute précision, plus performant que les solutions existantes.Première infrastructure commune développée par l’ESA et financée par l’Union Européenne, Galileo intègre des technologies innovantes produites par l’Europe au bénéfice de ses citoyens.Avec ce programme, l’Europe disposera de son propre système de navigation par satellites, dont les applications seront multiples. Galileo fournira cinq services de couverture mondiale destinés à des usages distincts : grand public, commercial, sauvegarde de la vie, public réglementé, recherche et sauvetage. Les premiers services seront disponibles dans le courant de l’année 2016.Les satellites Galileo de la série FOC (Full Operational Capacity) sont construits en Europe, sous la maîtrise d’oeuvre d’OHB System (Brème), la charge utile de chaque satellite étant fournie par SSTL (Surrey Satellite Technology Ltd, UK – filiale d’Airbus Defence and Space).

Poursuite du déploiement de la constellation Galileo par Arianespace
Avec cette nouvelle mission réussie, Arianespace a lancé un tiers des satellites qui constituent la constellation Galileo, soit 10 satellites sur un total de 30.Le prochain lancement au bénéfice de la constellation Galileo est programmé pour décembre 2015, une nouvelle fois avec Soyuz.Ariane 5 dans sa version ES prendra ensuite le relais avec une mission prévue au deuxième semestre 2016 (4 satellites par lancement). Puis, en 2017 et 2018, un lanceur Soyuz et 2 lanceurs Ariane 5 ES mettront en orbite 10 satellites supplémentaires.SPAC_GPS_NAVSTAR_IIA_IIR_IIF_Constellation_lg

La constellation se construit à petits pas

Des premières paires de satellites Galileo (ils sont toujours lancés au moins par deux) a eu lieu le 21 octobre 2011 puis le 12 octobre 2012. La paire de satellite 5 et 6 a en revanche pâti, le 22 août 2014, d’un grave souci technique sur le lanceur Soyouz qui a conduit à les déposer sur une orbite non conforme. L’enquête a révélé par la suite que c’est un souci technique dans la conception de l’étage Fregat qui a entraîné le gel du carburant dans un tuyau placé trop prêt d’un dispositif de refroidissement. Toutefois, les équipes de l’ESA sont parvenues à effectuer des corrections de manière à amener les satellites sur des orbites certes différentes de celles visées, mais compatibles avec le fonctionnement des satellites. Par la suite, un nouveau lancement a été mené à bien sans incident le 27 mars 2015 avec une nouvelle paire de satellites. La prochaine mission est prévue pour le dernier trimestre de 2015.

Arianespace a désormais déployé le tiers de la constellation Galileo
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.