nouveau logo vivelapub

Au lancement des programmes de la télévision française en 1935, il n’existait aucun système d’aide au réglage du signal. Ce n’est qu’au moment de la diffusion des programmes que ce réglage était possible, avec bien souvent de mauvais résultats persistants où en dehors de ces heures n’apparaissait que l’identité visuelle de la station d’émission, réduite à une image fixe généralement sans son.
La plus ancienne mire à quadrillages digne de ce nom fait son apparition en France à partir de 1953. Il s’agit de celle utilisée durant tout le reste de la période R.T.F. et de l’O.R.T.F. bien connue sous le nom évocateur de la « mire au cheval de Marly » représentée en son milieu par cette même image, bordée de diverses formes quadrillées et circulaires. La deuxième chaîne utilise dès son lancement (en 1963…) un modèle aux caractéristiques semblables. C’est une image représentant un bouquet de roses qui en occupera le centre dès 1967 suite à la colorisation des programmes. Une version secondaire de la mire de la deuxième chaîne (en monochrome…) a permis par ailleurs, d’expérimenter une diffusion en duplex des programmes radiophoniques de France Inter. La troisième chaîne lancée en fin d’année 1972 n’a en revanche pas eu recours à cette méthode, utilisant tout simplement son logo fixe aux heures où aucune émission n’avait lieu.

En 1975, la mire de type TDF est dorénavant utilisée suite à l’éclatement de l’O.R.T.F. dont la présentation est quasi-identique pour les trois chaînes françaises existantes alors. La première chaîne à avoir supprimé la mire en faveur d’un régime d’émissions 24h/24, est M6 dès 1988. Ce sont ensuite les chaînes TF1 et Antenne 2 en 1991, l’opération est effectuée par Canal + en 1997 puis par La Cinquième en 1998.C’est France 3 qui est la dernière des chaînes principales françaises à l’avoir abandonnée en 2002.

18 septembre 1937 : un émetteur d’ondes courtes d’une définition de 180 lignes est installé sur la Tour Eiffel depuis 2 ans. Afin de tester un nouvel émetteur, d’une définition de 480 lignes, une image fixe est télédiffusée dans un rayon de 100 km.
mire tv 1937
En 1943, alors que la France est occupée par l’Allemagne, les occupants mettent en place leur émetteur sur la Tour Eiffel. La Fernsehsender Paris diffuse des émissions en français et en allemand et est reçue par un millier de récepteurs (essentiellement installés dans les hôpitaux et les foyers pour soldats).
fernsehsender paris
Le logo de la Fernsehsender Paris était paraît-il accompagné de la musique « Sur le pont d’Avignon »
En 1945, la France Gaulliste reprend son pouvoir et remet en place son émetteur de la Tour Eiffel.
mire france 1945
Le patriotisme est à son paroxysme, l’emblème Gaulliste s’impose au cœur de l’image !
En 1953 apparaît sur les ondes de l’unique chaîne française, la RTF (Radiodiffusion-Télévision Française), ce que l’on considère aujourd’hui comme la première mire : la mire au cheval de Marly.
1ère mire rtf
24 décembre 1959, la télévision s’offre en cadeau de noël une pendule pour célébrer l’approche du 1 500 000ème téléspectateur. La pendule de Houriez permettait de régler sa montre et de patienter durant les interludes et les interruptions techniques.
En 1964, la RTF devient ORTF (Office de Radiodiffusion Télévision Française).
(Ouverture des programmes sur l’ORTF). La mire s’adapte donc à ce changement de nom.
mire ortf
Toujours en 1964, la deuxième chaîne est inaugurée. Des programmes en couleur commencent à y être diffusés à partir de 1967. Pour régler les couleurs de son téléviseur, une mire couleur est mise en service !
mire couleur 1967
Le cheval de Marly cède sa place aux roses sur la deuxième chaîne.
C’est à cette époque aussi qu’apparaissent les niçoises, dont les fleurs des chapeaux servaient de repères pour les réglages.
mire la niçoise
mire la niçoise
Fin 1972, la troisième chaîne voit le jour. Pas de mire spécifique pour elle, juste la mire TDF et une image fixe du logo aux heures creuses.
logo 3ème chaîne
L’ouverture et la fermeture de la chaîne à ses débuts.
Fin 1974, l’ORTF, qui gérait jusque là tout l’audiovisuel français, éclate en 7 sociétés indépendantes, dont TF1, Antenne 2 et France régions 3. Toutes les chaînes optent alors pour une mire identique, la fameuse mire TDF, qui sera également reprise par M6, Canal + et la Cinquième.
mire tdf
Lors des années 80 et 90, les chaînes vont chacune à leur tour abandonner la mire, à la faveur d’un régime d’émissions 24h/24. La dernière mire fut aperçue le 6 janvier 2002 sur France 3.
Alain FERNBACH annonce la suppression de l’ORTF, explique le contenu de la loi et propose une rétrospective sur l’ORTF et la RTF, de la création de la radio à 1974. Cet historique repose sur des images d’archives : photographies, extraits d’émission, du premier journal télévisé…