Elle était née un 2 juin. De l’année 1980. A 7 heures. Sur le 99.7 Mhz … Radio 7 est une station de radiopublique parisienne, créée pour relever le défi des radios proposant des programmes destinés aux moins de trente ans émettant illégalement (les radios libres ou pirates) qui a existé du 2 juin 1980 au 20 février 1987.
À sa création, Patrick Meyer faisait partie de l’équipe de direction de la radio (il en démissionna suite à des pressions du directeur de Radio France pour annuler une intervention de Coluche).Elle était destinée à un public jeune, avec une forte composante rock. La révolution du paysage radiophonique avec l’arrivée deFrançois Mitterrand qui autorise aux radio libres la diffusion sur la plage FM lui permet d’émettre pendant près de 7 ans. Elle laissera par la suite sa fréquence et ses locaux à France Info.
Elle émettait depuis le site de TDF Paris-Nord à Sannois (Val d’Oise) sur 99,7 MHz.
… Et même si les débuts furent tourmentés avec pas moins de trois changements de direction (Patrick Meyer, François Desnoyers puis Marie-France Brière) dans les premiers dix-huit mois, elle finit par trouver un ton, une identité, un public même. Jeune, ce public. Mais telle était la cible. Oui, Radio 7 avait la côte, et elle était d’amour.
Pourtant, 7 ans plus tard, la présidence de Radio France (Roland Faure, flanqué de Jérôme Bellay et Michel Meyer) décidait de mettre un terme à cette aventure, chouette et débridée. La décision fut prise au début de l’année 1987, annoncée par Jean Izard (Directeur Général de Radio France) le vendredi 20 février à Charlotte Latigrat (quatrième et ultime directrice de Radio 7, depuis décembre 1985), et entérinée le lundi suivant.

Alors pourquoi, avait-on décidé en haut lieu solder cette histoire radiophonique ?
Eh bien pour lancer une autre radio, inédite en France, une station nationale où ne seraient diffusées QUE des informations. Une toute-info : il s’agit évidemment de France Info. Elle débutera officiellement ses programmes le 1er juin 1987. Soit, trois mois après la fin de Radio 7..

« Sous le choc », Charlotte Latigrat estima que c’était là « un véritable gâchis ». D’autres arguèrent étant donné que Radio 7 émettait et sur le 91.3 et sur le 91.7, qu’il aurait été, peut-être, envisageable, de conserver une de ces deux fréquences et d’abandonner l’autre à la « nouvelle radio nationale » pour s’en servir comme « tête de pont ». A ces autres, on leur opposa qu’ils coûtaient trop cher. Que l’audience n’était pas au rendez-vous. Bref, les arguments habituels dans un tel cas de figure. Même les auditeurs, plus fidèles et déterminés que jamais, ayant constitué un groupe de soutien, prévu une manifestation le samedi 28 février 1987, dès 15 heures, sur les Champs-Elysées, n’y changeront rien. Le soir même, à minuit, Radio 7 rendra définitivement l’antenne.La veille, le vendredi 27 février, Radio 7 annonçait qu’elle ferait de ces dernières heures, un « feu d’artifice d’émotions et de rires ». En voici quelques passages…Final compris …

NB : Citons quelques animateurs passés par Radio 7 : Clémentine Célarié, Richard Adaridi, Christophe Bourseiller, Marc Potin, Laurent Boyer, Christophe Dechavanne, Gérard Lefort, Francis Cadot, Daniel Renard, Larsen, Sydney, Michèle Halberstadt, Jean-Michel Gravier, Rocky Chignole, Smith & Wesson, Larsen, Bouboulina, Gilles Obringer, Didier Hervé, etc.

Daniel Renard anime le samedi soir l’émission “Série Noire”

Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.