Les solutions OTT sont partout présentées comme l’avenir de l’audiovisuel, mais alors que le public réclame une meilleure définition des images, sont-elles capables de transmettre des contenus avec une qualité optimale ? Et quel rôle le satellite peut-il jouer ?

Markus Fritz, vice-président d’Eutelsat chargé du développement commercial et des partenariats stratégiques, explique comment le satellite s’inscrit dans ce paysage en pleine mutation, et comment les solutions hybrides satellite et OTT peuvent permettre aux radiodiffuseurs d’optimiser leurs services et de toucher davantage de foyers.

Comment les habitudes de visionnage audiovisuel évoluent-elles ?

Les habitudes de visionnage se diversifient car le public veut de plus en plus pouvoir regarder du contenu n’importe où et n’importe quand. Les solutions OTT répondent à cette demande, mais la télévision linéaire traditionnelle conserve sa force intrinsèque. La télévision occupe une place centrale dans notre vie de tous les jours, et ses modes de production et de gouvernance professionnels en font une ressource de confiance. Elle est aussi le seul média qui permet aux annonceurs de toucher plusieurs millions de foyers d’un seul coup.

La télévision par satellite continue de progresser et elle a encore de nombreuses années de croissance devant elle. L’étude de marché 2017 d’Euroconsult sur la radiodiffusion et les communications par satellite prévoit l’arrivée de 4 200 nouvelles chaînes de TV par satellite sur les dix prochaines années, et un total de près de 45 700 chaînes diffusées d’ici 2026. Selon une enquête récente de Dataxis sur la TV payante dans le monde, le nombre d’abonnés à la TV par satellite a augmenté de 3 % entre 2016 et 2017, portant à 245 millions de foyers l’audience de la télévision payante. Le satellite continue de gagner des parts de marché partout dans le monde, et devrait progresser de 50 millions de foyers entre 2016 et 2021 pour atteindre 430 millions de foyers, soit 26 % du marché mondial[1].

Nous voyons toutefois une évolution vers des solutions plus hybrides faisant intervenir à la fois la réception directe et l’OTT, l’OTT venant souvent s’ajouter aux services classiques pour satisfaire les publics qui réclament plus de contenus à la demande, ainsi que de nouveaux moyens d’y accéder. Aux États-Unis par exemple, un rapport de comScore de 2017 sur l’utilisation des différentes plateformes indique que la télévision en direct domine toujours avec 84 % de la durée d’écoute TV totale. Les deux tiers des foyers OTT utilisent le streaming en complément de leurs moyens de réception traditionnels, qu’il s’agisse du câble ou du satellite, et ont regardé plus de cinq heures de TV en direct pour une heure de contenu OTT.

Qu’en est-il de la qualité du réseau ?

Les services OTT reposent sur un réseau partagé, où la bande passante est utilisée par un grand nombre de services. Cela peut poser des problèmes de qualité lorsqu’une grande quantité de bande passante Internet est consommée. Pendant les heures de pointe, et pour les contenus à très forte audience comme les événements sportifs ou les séries TV, la distribution OTT amplifie la surcharge du réseau, ce qui peut entraîner des mises en mémoire tampon, des latences, une mauvaise qualité d’image et même des interruptions du service. Tout cela a évidemment un impact majeur sur la satisfaction des clients.

Le public attache de plus en plus d’importance à la qualité de l’image, comme le montre l’accélération des ventes d’équipements HD et Ultra HD (UHD). D’après notre dernière étude en date sur le marché de la TV dans la région MENA, le nombre de chaînes gratuites diffusées en HD à la position vidéo phare 7/8° Ouest a augmenté de 44 % en l’espace d’un an, et 66 % des foyers 7/8° Ouest sont équipés pour la réception HD. Pour répondre à cette demande, il faut davantage de bande passante.

Alors que l’UHD peut avoir du mal à passer via les plateformes OTT, même en Europe, la bande passante du satellite prend en charge l’UHD sans aucun souci. C’est pourquoi cinq chaînes UHD ont déjà choisi les satellites HOTBIRD pour leur diffusion à la fois en réception directe et via les réseaux terrestres en Europe et dans la région MENA. La transmission par satellite garantit une qualité de service optimale car la bande passante est entièrement réservée au service audiovisuel, contrairement à l’OTT où elle est partagée avec d’autres services et entre tous les spectateurs.

Comment le satellite s’adapte-t-il au visionnage mobile ?

Autrefois limitée par l’absence de liaison retour, l’expérience utilisateur de la réception par satellite est en train de rattraper son retard puisque la solution de diffusion TV multi-écran SmartBEAM d’Eutelsat et les technologies terrestres fournissent des liaisons retour. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour concevoir des solutions et étendre nos zones de couverture afin qu’ils puissent maximiser leurs audiences et leurs recettes, et pénétrer des marchés auxquels ils n’auraient sinon pas accès aujourd’hui.

SmartBEAM associe le satellite et le Wifi pour amener aux utilisateurs finals du contenu vidéo au format IP natif et leur donner ainsi accès aux programmes TV sur des appareils portables. Le grand opérateur de télévision russe Tricolor TV a lancé récemment la solution SmartBEAM pour permettre aux usagers « nomades » de regarder à l’hôtel, dans les aéroports, dans les gares et dans d’autres lieux publics un bouquet de 50 chaînes TV sur leurs appareils portables sans consommer leur forfait de communications de données mobiles. SmartBEAM procure aux utilisateurs une meilleure qualité d’image par rapport aux réseaux terrestres non gérés et Tricolor peut leur garantir la qualité du service.

Quels sont les avantages pour les radiodiffuseurs qui choisissent une solution de transmission hybride satellite/OTT ?

Les satellites sont un moyen extrêmement économique d’atteindre un très grand nombre de personnes, en particulier dans les régions où la population est dispersée et dans les environnements difficiles. Ils couvrent tous les foyers se trouvant dans la zone de couverture, y compris ceux qui n’ont pas accès aux services OTT à cause de connexions Internet trop lentes. Ils vous permettent ainsi de desservir instantanément et de manière identique toute la population des régions couvertes, et ils maximisent votre accès au marché en distribuant les contenus à tous les réseaux.

Alors que le coût des services OTT augmente avec le nombre de spectateurs, le coût des services par satellite reste fixe, ce qui fait du satellite une solution plus avantageuse financièrement pour les grands bouquets de TV payante. En Europe occidentale, le satellite est plus rentable que l’OTT à partir de 50 000 spectateurs. Sur les marchés émergents, ce seuil descend à seulement 15 000 ou 20 000 spectateurs pour une durée d’écoute moyenne de 30 minutes par jour.

Parce qu’elle combine le meilleur des deux mondes, une offre hybride de réception de télévision linéaire par satellite et de services à la demande par OTT constitue la solution la plus viable et prête pour l’avenir pour diffuser un portefeuille étoffé de contenus audiovisuels. En diminuant la complexité et les coûts des opérations de nos clients dans le nouvel univers numérique, nous rendons le satellite toujours plus performant, afin que nos clients puissent proposer les meilleurs services possibles avec un maximum de facilité.

[1] Digital TV Research 2016

Source : Eutelsat

Des solutions hybrides Satellite/OTT pour maximiser les audiences
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.