La télévision numérique terrestre (TNT) a été lancée le 31 mars 2005 à 17 h 30 en France métropolitaine. Elle compte 13 chaînes gratuites (TF1, France 2, France 3, France 5, M6, Arte, Direct 8, W9, TMC, NT1, NRJ 12, LCP et France 4) et une chaîne payante avec des plages en clair (Canal+), en lieu et place de 6 chaînes jusque-là sur la télévision analogique. Elle couvre 35 % de la population française grâce à 17 émetteurs situés dans les régions d’Île-de-France, de Bretagne, de Poitou-Charentes, les départements des Bouches-du-Rhône, de Seine-Maritime, de Gironde, et les agglomérations de Lille, Lyon et Toulouse. Les chaînes sont diffusées en définition standard (720 × 576 pixels) à balayage entrelacé (576i) sous la norme DVB-T MPEG-2 pour les chaînes gratuites et MPEG-4 pour les chaînes payantes.

En octobre, la TNT s’enrichit de 4 nouvelles chaînes gratuites : BFM TV, I-Télé, Europe 2 TV et Gulli. À partir de ce même mois et jusqu’en 2006, 10 chaînes payantes viennent progressivement s’ajouter : TPS Star, Paris Première, Canal+ Sport, Canal+ Cinéma, AB1, Planète, TF6, Canal J, LCI, Eurosport. La TNT compte alors 28 chaines nationales, 17 gratuites et 11 payantes. Dans le même temps, la couverture de la TNT est progressivement étendue à 50 % de la population à l’automne 2005, 65 % en 2006, 85 % en 2007 et 97 % en 2012

Le 25 juillet 2006, le CSA lance un appel à candidatures pour 4 chaînes locales diffusées sur la TNT en région parisienne33. Il reçoit 22 candidatures34 et en sélectionne sept le 5 juin 2007 : trois chaînes à temps plein (Côté Seine, IDF1 et LTF) et quatre chaînes se partageant un même canal (Cinaps TV, BDM TV, Demain IDF et Télé Bocal)35,36. Les chaînes débutent leur diffusion le 20 mars 2008.

La loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle prévoit le basculement des chaînes de télévision locales analogiques vers le numérique. Ainsi le 24 juillet, le CSA autorise 18 chaînes de télévision locales à diffuser simultanément en analogique et en numérique : TLM à Lyon, TLT à Toulouse, TV7 Bordeaux à Bordeaux, LCM à Marseille, Clermont Première à Clermont-Ferrand, TV8 Mont-Blanc à Annecy et Chambéry, Nantes 7 et Télénantes à Nantes, 7L à Montpellier, TV Rennes à Rennes, Orléans TV à Orléans, Canal 8 au Mans, téléGrenoble à Grenoble, TV Tours à Tours, Cityzen TV à Caen, Angers 7 à Angers, Bip-TV à Issoudun et Canal 32 à Troyes.

Elles commencent leur diffusion le 13 septembre 2007 après une recomposition des multiplex. Par la suite, le CSA lance plusieurs appels à candidatures pour d’autres chaînes locales diffusées sur la TNT dans leurs régions respectives. L’organisme concentre d’abord ses efforts sur 25 zones jugées prioritaires en lançant 5 appels : Brest, Saint-Étienne, Strasbourg, Nice, Menton et Montluçon le 9 novembre 2007, Saint-Raphaël/Cannes, Grasse, Belfort/Montbéliard, Lorient, Vannes, Limoges et Mulhouse le 18 décembre 2007, Caen, Poitiers, Reims/Mézières et Perpignan le 15 janvier 2008, Bayonne, Dijon, Lille et Meaux le 19 février 2008, Bar-le-Duc, Épinal/Vittel, Privas et Toulon/Hyères le 27 mars 2008.

Le 11 décembre 2007, le CSA ouvre une consultation publique sur le basculement de la télévision analogique terrestre (TAT) vers la télévision numérique terrestre (TNT). L’arrêt définitif de la télévision analogique est prévue pour le 30 novembre 2011. Il en ressort que l’arrêt de la diffusion analogique doit se faire par zones géographiques en commençant dès 2009 dans deux régions. Cela libèrera des fréquences afin d’améliorer la réception de la TNT et de lancer de nouveaux services comme la TNT HD, la télévision mobile personnelle, la radio numérique terrestre et l’Internet mobile à très haut débit. De plus, cela permettra aux chaînes historiques de supprimer les coûts de double diffusion analogique/numérique.

Le GIP France Télé Numérique est créé pour assister les téléspectateurs dans cette transition. Le 4 février 2009, Coulommiers (Seine-et-Marne) est la première ville à passer au tout numérique. Deux autres expérimentations ont lieu à Kaysersberg (Haut-Rhin) et dans la région de Cherbourg et du Nord-Cotentin la même année. L’extinction de l’analogique dans le reste du territoire se déroule par zones géographiques correspondant au découpage régional de France 3 sur une période de deux années jusqu’au 30 novembre 2011. De son côté, Canal+ suit son propre calendrier d’extinction de l’analogique de 2009 à 2010.

En juin 2010, le groupe TF1 consolide sa position sur la TNT (TF1, LCI) en rachetant les chaînes TMC et NT1 à AB Groupe. L’opération est autorisée par l’Autorité de la concurrence et le Conseil supérieur de l’audiovisuel mais ils imposent des contraintes au groupe pour éviter les synergies entre les chaînes sur la publicité et les programmes et pour favoriser la création audiovisuelle française. Le même mois, le groupe Bolloré (Direct 8) rachète la chaîne musicale Virgin 17 à Lagardère Active qu’il renomme Direct Star le 1er septembre. En septembre 2011, le groupe Canal+ annonce le rachat des chaînes Direct 8 et Direct Star au groupe Bolloré. Le rachat est autorisé sous conditions par l’Autorité de la concurrence en 2012, avant d’être annulé en décembre 2013 puis d’être ré-autorisé en avril 2014.

2020

31 mars 2005-31 mars 2020 : 15ème anniversaire de la TNT
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.