Le 22 mars 1969, le gouvernement fait mention d’un projet de création d’une troisième chaîne nationale de télévision. Jean-Louis Guillaud, attaché au Cabinet du Président de la République, coordonne les études préparatoires à son lancement à partir du mois de novembre 1969. Cette nouvelle chaîne nationale de l’Office de radiodiffusion télévision française (ORTF) doit être lancée directement en couleur et permettre une meilleure exposition des directions régionales de l’ORTF par de nombreux décrochages et par la production décentralisée des programmes de la chaîne. L’ORTF met en œuvre ce projet durant toute l’année 1972 sous la forme d’une chaîne à la fois nationale et interrégionale en couleur, sans publicité ni speakerine, proposant des soirées plus courtes aux horaires décalés par rapport aux deux autres chaînes, avec une majorité de programmes culturels, et s’appuyant largement sur les relais techniques et rédactionnels de ses stations régionales2. Pour ce faire, l’Office installe plusieurs centres de production lourde au sein de ses principales stations régionales destinés à produire des émissions pour le nouveau canal. Les plus importants sont ceux de Télé Marseille-Provence3, de Télé-Lille et de Télé-Lyon. La troisième chaîne vient ainsi répondre à la principale préoccupation de la loi de réforme no 72-5534 du 3 juillet 1972 sur le statut de l’ORTF qui vise à introduire la décentralisation de la production et la déconcentration des décisions sur les programmes au sein de l’Office.

La troisième chaîne couleur de l’ORTF ouvre son antenne le 31 décembre 1972 à 19 h par son indicatif d’ouverture5, auquel succède le PDG de l’Office, Arthur Conte, et le directeur général de la chaîne, Jean-Louis Guillaud, qui présentent leurs vœux aux Français pour cette nouvelle chaîne et pour l’année à venir, puis laissent à Jean Amadou le soin d’accueillir les téléspectateurs pour brièvement leur expliquer ce qui va distinguer cette nouvelle chaîne des deux autres, notamment dans son habillage dynamique coloré et l’introduction de génériques de genre avant chaque programme, afin de remplacer les speakerines, et qui sont tous l’œuvre de la styliste Catherine Chaillet6. Puis, le premier programme, Jeunes années, un programme pour la jeunesse, est lancé en proposant le dessin animé Roulotte, suivi à 20 h 35 de la soirée inaugurale de la chaîne composée d’un spectacle de variétés écrit par Maurice Horgues, Jean Amadou et Robert Rocca7, mis en scène par Dirk Sanders et produit par le centre de production de Lille8 et dont la marraine nationale est la chanteuse Anne-Marie David9, choisie par le PDG de l’Office.

Le directeur général de la troisième chaîne couleur, Jean-Louis Guillaud, décide de faire largement appel aux stations régionales de l’ORTF et à de jeunes réalisateurs pour la fabrication des programmes, car la troisième chaîne entend faire ses preuves en tant que nouvelle chaîne des régions et du cinéma, utilisant des techniques de pointe et des graphismes de haute qualité, à l’image de son logo C3 animé en trois dimensions cavalières ou du générique de l’émission Écrans sans frontières formé des “C3” en 3D dans des blocs avec la Terre tombant comme un ballon. Il faut toutefois constater que le projet d’origine, qui prévoyait de s’appuyer sur les acteurs culturels et artistiques des régions dans le cadre de la décentralisation tant attendue au sein de l’Office, se résume en fait à une simple déconcentration des moyens de production, la télévision régionale restant confinée dans le peu d’espace concédé dans les décrochages de l’antenne nationale.

Pour la première fois, les candidats du second tour de l’élection présidentielle de 1974, Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand, acceptent de se confronter verbalement dans un débat télévisé, arbitré par Jacqueline Baudrier et Alain Duhamel et diffusé le 10 mai 1974 simultanément sur les trois chaînes de télévision de l’ORTF.

La loi de réforme de l’audiovisuel no 74-696 du 7 août 197410 supprime l’ORTF et créé sept organismes autonomes dont trois sociétés nationales de programmes de télévision. Elle entre en application le 1er janvier 1975 et la troisième chaîne de l’ORTF ferme son antenne le 5 janvier 1975 à 21 h 40 pour laisser la place le lendemain à la nouvelle société nationale de programme France Régions 3 (FR3).

Faute d’un réseau complet à cette date du 5 janvier 1975, il est à remarquer qu’une bonne partie de la France n’aura jamais connu les programmes de la 3e chaîne de l’ORTF.

31décembre 1972: Naissance de la 3ème chaîne couleur ORTF
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.