Un anniversaire peut en cacher un autre ! 5 janvier 1971 : naissance de FIP ! Quatre ans et un jour plus tard : naissance de Radio France !  Moins de 90 jours après son élection, en août 1974 Giscard dissout l’ORTF et la disperse façon puzzle en sept sociétés autonomes. Radio France est dévolue à la radio et regroupe : France Inter, France Culture, France Musique et Fip ! 

 

6 janvier 1975, Jacqueline Baudrier, Pdg de Radio France parle aux auditeurs À sa droite : Yves Jaigu (France Culture), J. B.,  à sa gauche : Pierre Wiehn (France Inter
)

Sa Présidente Jacqueline Baudrier qui a dirigé la rédaction de France Inter et est passée par la TV (1) s’exprime sur France Inter au flash de minuit… Madeleine Constant, en direct, vient juste de fermer France-Inter-ORTF.

Le 14 décembre 1974, Baudrier, au micro d’Yves Mourousi décrivait en détail ce que serait Radio France. Avec beaucoup de calme et de conviction on sent, avec l’intelligence de très bien connaître son suje,t qu’elle ne va pas baisser les bras devant la TV. “Aux heures fortes (de la TV) – 20/22h – la radio doit faire preuve d’imagination et chercher des voix (voies ?) nouvelles et attraper des publics spécifiques. iI y a là une carte à jouer et nous y réfléchirons en permanence.” Baudrier pense la radio comme “le monde de l’imaginaire“. Le ton est donné et bien donné (2).
On se pince de l’entendre dire “Je ne me lancerai jamais dans la course aux sondages” quand aujourd’hui Sibyle Veil, la Pédégère de Radio France, pour ses vœux au personnel ne va pas manquer d’égrener miyons et miyards d’auditeurs, de clics et autres internautes sur tous les supports !
Sympa de l’entendre citer les nouveautés sur Inter (3). Elle connaît bien les gens qu’elle cite. Rien à voir bien sûr avec la morgue d’un Gallet (ex-Pdg) ou les récitations désincarnées de Veil. France Musique et France Culture ne sont pas oubliées dans son projet. On sera surpris de sa clairvoyance et de son engagement pertinent pour valoriser et singulariser ces deux chaînes. Baudrier était du sérail et on peut dire que l’avoir choisie était un bon choix ! Ça a été l’avis de nombreux professionnels qui ont travaillé sous sa présidence.
(1) Elle vient de passer 5 ans à la télévision. Directrice de l’information pour la deuxième chaîne en 1969, puis directrice de la régie de la première chaîne en 1972,
(2) Elle a nommé François Billetdoux, responsable de la prospective,
(3) Blanc-Francard (avec à la programmation Bernard Lenoir) animera “Cool”. Madeleine Constant (“une voix de charme) “Aujourd’hui, c’est déjà demain” et Jean-Louis Foulquier “Studio de nuit”.
Sources : Radio Fañch 
Radio France
6 janvier 1975, minuit, naissance de Radio France !
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.