A partir du 15 octobre, les abonnés CANAL+ qui souscriront au pack CINE/SERIES auront accès dans un même abonnement à la chaîne premium CANAL+ et au service Netflix.

Ce nouveau pack exclusif comprendra l’offre Netflix Standard (2 écrans, HD) et sera proposé au lancement à 15 euros/mois, en plus de l’abonnement à CANAL+. Il comprendra également plus de 20 chaînes cinéma et séries déjà présentes dans le pack CINE/SERIES.


 

Grâce à ce partenariat, les abonnés pourront profiter dans un même abonnement d’une large offre de programmes français et internationaux, dont les grands événements sportifs en live de CANAL+, les films récents, documentaires et séries de CANAL+ à commencer par ses prestigieuses Créations Originales ainsi que toute l’étendue des programmes Netflix, incluant les séries, les films, les documentaires, les émissions de divertissement, les programmes pour enfants et beaucoup plus encore. Les abonnés au pack CINE/SERIES retrouveront ainsi pour la première fois et dans une même offre STRANGER THINGS et LE BUREAU DES LEGENDES, CASA DE PAPEL et ENGRENAGES, FAMILY BUSINESS et LES SAUVAGES.

Les abonnés CANAL+ qui souscrivent déjà à Netflix auront la possibilité de s’abonner au nouveau pack et de profiter de l’ensemble de leurs services vidéo dans un même abonnement. Les abonnés CANAL+ qui souhaiteraient souscrire uniquement à Netflix pourront également le faire sur leurs décodeurs les plus récents.

Du côté de Canal+, cet accord s’inscrit dans la lignée des partenariats déjà noués avec BeIN Sport et RMC Sport pour le football ou OCS dans le cinéma. Le groupe se mue de plus en plus en un point d’entrée et un super-agrégateur de contenus. « C’est une stratégie pertinente pour Canal+ dans un contexte d’atomisation de l’offre globale des séries, des films, du sport. Cela permet au consommateur de picorer un peu de tout sur une même plate-forme », pointe un analyste de l’industrie des médias. « Et Netflix est aujourd’hui un produit d’appel nécessaire pour tous les distributeurs. »

Pour la firme américaine, les enjeux sont différents avec cet accord. Disponible en France depuis septembre 2014, la firme de Los Gatos a séduit un peu plus de 6 millions d’abonnés payants, s’offrant le luxe de dépasser Canal+ (en volume d’abonnés individuels et non pas en termes de revenus) qui en comptait  moins de 4,583 millions à fin juin (hors les bouquets distribués par les opérateurs télécoms).

Ce partenariat entre deux groupes depuis longtemps concurrents intervient au moment où les géants Apple et Disney s’apprêtent à lancer leurs propres offres de vidéo à la demande par abonnement à un prix annoncé comme attractif, intensifiant encore la concurrence. « Cela va devenir très coûteux pour les consommateurs d’avoir accès à tout », a expliqué M. Saada.

Ce nouvel accord pourrait également « faciliter la coopération » des deux groupes « dans la production de séries », a déclaré Maxime Saada. « Les programmes français voyagent bien », a renchéri le fondateur et PDG de Netflix, Reed Hastings.

La plate-forme américaine, dont l’expansion a secoué le monde de la télévision, vient de dépasser les six millions d’abonnés en France. Mais son titre a dégringolé à Wall Street cet été faute d’avoir attiré autant de nouveaux abonnés que prévu. De son côté, Canal+ – qui compte 4,6 millions d’abonnés, hors partenariats noués avec les opérateurs télécoms – commence tout juste à se redresser après une chute des abonnements et de sévères coupes budgétaires. « D’une chaîne linéaire, nous nous transformons en une plate-forme », a souligné Maxime Saada, précisant que la moitié des abonnés de Canal+ regarde des programmes de rattrapage (replay).

 

 

 

 

Partenariat qui associe Netflix aux offres CANAL+.
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

test news

13 septembre 201613 septembre 2016
Testimonials

TG: TESTIMONIAL WIDGET

Share the testimonials & reviews that others are talking about, beautifully with this widget. This will help in adding more value to your site.